Novembre est clairement devenu le mois des festivals de cinéma de genre puisqu'en plus d'assumer la frustration de ne pas pouvoir aller à la fois au Film Noir Festival, à Extrême Cinéma et au PIFFF, il faudra ajouter à cette liste le récent Rayon Fantastique, situé depuis deux ans dans la jolie ville d'Angoulême.

Pendant cinq jours, ce jeune festival déclare les hostilités : une douzaine de films de genre (dont une soirée Vampire, une nuit fantastique, des séances nommées avec éloquence "ciné-môme"...), des rencontres avec des auteurs de bande dessinées, un ciné-concert, des ateliers et des jeux horrifiques...

Le circuit festivalier permet aujourd'hui de voir, dans différentes villes de France, des films qui ne sortiront sans doute jamais au cinéma. Si vous êtes dans la région, courez donc voir A Girl Walks Home Alone at Night d'Ana Lily Amirpour, film de vampire intimiste entre Gregg Araki et Frank Miller. Au rayon (décidément...) avant-premières, vous pourrez voir White God de Kornel Mundruczo ou encore Alleluia de Fabrice du Welz.

La manifestation offre aussi un grand choix d'oeuvres plus anciennes, qui devraient logiquement nous rendre tous fous sur grand-écran : Massacre à la tronçonneuse, Les dents de la mer, le Nosferatu de Murnau, Les guerriers de la nuit...

Pour plus d'informations, leur site internet.

En espérant vous y voir nombreux et enragés !

a girl photo5

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir