Le Kino Club au Shakirail revient ce dimanche 13 décembre 2015 avec une soirée consacrée au slasher, à ne pas manquer, d'autant que sera projetée la bande-annonce d'un film qui nous est cher...

"« SLASHER-MOVIE

Film où un tueur (masqué ou non) plus ou moins psychopathe massacre des victimes, avec souvent une préférence pour les ados d'humeur festive (ex : HalloweenVendredi 13Scream) » (Définition sur le site Nanarland)

Ce sous-genre horrifique va exploser à la fin des années 70 et être en vogue jusqu'au milieu des années 80, avant de revenir au milieu des années 90. La visée critique de notre programmation tentera de réhabiliter les points forts de ce sous-genre pourtant très opportuniste financièrement, paranoïaque (il encouragerait presque à l'auto-défense dans les pires productions) et totalement ingrat formellement (la construction des films est presque similaire à un film porno !).Le plaidoyer de ce sous-genre va être rude…    
 
Une multitude d'extraits, de bandes-annonces vont soutenir le chef d'oeuvre le plus méconnu de Dario Argento : Opéra !
On passera de Brian De Palma aux Simpson, de Eli Roth à Paul Vecchiali ou de William Lustig aux productions Troma !
 
La programmation de ce Kino Club du dimanche 13 décembre s'est donnée pour mission d'aborder un peu plus en profondeur la richesse d'un sous-genre balisé et enlisé volontairement dans un canevas répétitif et inlassable. Démontrer sa proximité à priori inattendu avec le comique (souvent les cinéastes se réfèrent à la comédie dans leur construction générale où les meurtres s'enchaînent comme des moments de bravoure à défaut de séquences comiques rythmant les comédies) ou le porno (les séquences de meurtres ponctuent les films comme les scènes de cul dans le porno). Ces liens avec ces deux genres influent aussi sur un public très ciblé  : les adolescents...
Prouver également comment la mise en scène, plus que jamais, se révèle dans les séquences de meurtre (et le montage !), ce qui détermine la créativité ou pas de leur réalisateur malgré le canevas fragile et maigre. Ces séquences sont aussi, et paradoxalement, les moments de gloire des comédien(n)es qui s'y font trucider ! Bien mourir = c'est bien jouer la comédie !
 
Bienvenue dans le slasher américain (et un peu dans le giallo italien), là où n'existe aucun chef d'oeuvre, mais de petits films insolites et précieux où suintent de très grands moments de cinéma… A vous de voir !... Ce dimanche 13 décembre à ne rater sous aucun prétexte si vous voulez à la fois rire et tressaillir sur nos vieux sièges de cinéma..."
 
Dimanche 13 Décembre à 19h30 au Shakirail
72 rue Riquet, 75018 PARIS
Métro Marx Dormoy (ligne 12) ou La Chapelle (Ligne 2)
 
affiche Kino 51
 
livret KINO 51-1
 
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir