Encore un rendez-vous à ne pas manquer !

« A noter dans les livres d'histoire, dans les annales de notre société contemporaine, des articles de presse à nos journaux intimes que le Kino Limo va vous livrer une dernière fois une séance unique, anthologique. 

« Nous parlons de tuer le temps, comme si, hélas ! ce n’était pas lui qui nous tuait ! » (Alphonse Allais)    
 
Il n'y en aura pas d'autres, c'est donc votre dernière chance pour venir mémoriser combien ce lieu est magique ainsi que ses séances de projection si particulières. Venez témoigner par votre simple présence de la singularité de cet événement le jeudi 23 février 2017 dès 20h.
 
« Le public est notre juge en dernier ressort ; il n’y a qu’une Cour de Cassation qu’on appelle la Postérité, mais elle se réunit rarement du vivant de l’auteur. » (Émile Goudeau)    
 
Dans le cadre des 10 ans d'existence du Collectif Négatif, celui-ci va participer à cette séance exceptionnelle et partager la vedette avec l'esprit du Limonaire et celui des arts vivants de Curry Vavart, via la thématique saugrenue de la chanson française dans le cinéma français
Vous ne serez pas déçu, on passera du coq à l'âne, à savoir de Brassens à Jeanne Mas, de Gainsbourg à Mort Shuman, de Frehel à Jean Ferrat, de Bobby Lapointe à Michel Berger, d'Edith Piaf à Sylvie Vartan…
Venez rire et (ou) pleurer (ou pour les plus cruels d'entre vous, "Pleurez de rire" !), boire jusqu'à plus soif, manger à en être malade !
 
« Tout ce qu’on t’enseigne est douteux ou vain.

Va, laisse aux rêveurs leur triste folie !

Apprends seulement à boire ton vin,

À fumer ta pipe et, par droit divin, 

À chanter des vers… le reste s’oublie ! » (Auguste Marin)    
 
Mais souvenez-vous du bonheur d'un vrai troquet, du plaisir partager d'être ensemble et de trinquer. D'avoir connu l'un des derniers bastions parisiens de la chanson. L'un des derniers remparts interdépendants de notre Histoire; celle-ci étant menacée par la ghettoïsation parisienne en faveur des tractations immobilières pour les gens favorisés financièrement… Quel dommage ! 
Revivez l'ambiance des vieux cabarets façon "Chat Noir" où l'on pouvez manger et boire à des prix abordables et assister à une horde d'artistes de mauvaises fréquentations, mais surtout inaliénables !
 
"- Comme tout le monde, je veux améliorer mon sort, je veux réussir, mais pas au sens mondain du terme. Je ne crois plus aux valeurs reconnues. J'ai beau essayer d'envisager une carrière, cela me pousse encore plus à poursuivre ma quête. Si je trouve ce que je cherche, ce sera pour le partager avec d'autres. Mais comment le trouver et où? 
(- Au Limonaire, pardieu !)"
(Le fil du rasoir d'Edmund Gouding, d'après Somerset Maugham)
 
Bien à vous,
Derek
 
Rendez-vous le Jeudi 23 février 2017 à 20h00 
Programmation : Derek Woolfenden / Muriel Lefebvre.
Avec le Collectif Négatif et Curry Vavart
Au Limonaire, 18 cité Bergère 75009 Paris 
Réservation conseillée au 0145233333
 
Et une petite dernière citation pour vous séduire…
 
« De Quoi Vous Ouvrir Les Yeux

Humain, trop humain, celui qui se lève tard

Contemple les bouteilles, malheureusement vides

Englouties hier soir pendant que l’on chantait 

À tue-tête « Ce n’est qu’un au revoir » – sans fin.

Pourtant, il reste dans un verre 

Un vieux fond nauséeux pareil à un appât.

Comme il est bien humain, cet homme et son destin,

Qui s’en va trébuchant, sans avoir dessoûlé, 

Parmi les arbres couleur de rouille 

Prendre son petit déjeuner :

Rhum éventé, des sardines, des petits pois. »

(Malcolm Lowry, Pour l’amour de mourir). »

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir