C'est la rentrée et comme de coutume L'étrange festival est de retour pour donner l'opportunité au cinéphiles de tous bords de fêter dignement la fin de l'été en s'envoyant une bonne dose de films différents, barrés, poétiques et marginaux ; bref, à l'image du parrain de l'événement Alejandro Jodorowsky.

Cette année encore, L'étrange sera l'occasion de découvrir ou redécouvrir un paquet de pépites japonaise - à travers un focus sur les grandes heures bis de la Nikkatsu ou encore un 8mm Hachimiri Madness consacré au travaux de jeunesse de grands noms du cinéma nippon - et de retrouver quelques incontournables du cinéma de genre japonais avec notamment Shyn'ia Tsukamoto (l'auteur de Tetsuo) de retour avec Killing (en compétition) et bien sûr Sono Sion (que serait une édition sans lui ?), dont on pourra découvrir le court-métrage de jeunesse I Am Sono Sion (1984). N'oublions pas également la projection exceptionnelle et dans une copie neuve du trop rare Les funérailles des roses de Toshio Matsumoto dans le cadre d'une séance très spéciale. Mais au-delà des goûts définitivement portés sur le miso ramen cinéphilique des programmateurs du festival (et qu'on partage largement chez TORSO), L'étrange présentera encore une fois des courts et longs-métrages venus des quatre coins du monde, aussi bien au sein de la compétition internationale que des sélections parallèles.

nikkatsu extra

Au rayon francophone, à noter la présence de quelques figures célèbres puisqu'on retrouve Bruno Dumont qui présentera la suite en quatre volets de l'excellent P'tit Quinquin, nouveau projet télévisuel intitulé Coincoin et les z'inhumains. On retrouvera également le duo Gustave Kervern-Benoît Délépine avec I Feel Good (avec au casting Jean Dujardin et Yolande Moreau), Gaspard Noé avec le sulfureux Climax et un Fabrice du Weltz plus sage avec le documentaire Des cowboys et des indiens.

Le festival proposera par ailleurs des focus sur les méconnus cinéastes Shahram Mokri et Adilkhan Yerzhanov, représentants de pays peu reconnus pour leur apport au cinéma de genre, respectivement l'Iran et le Kazakhstan. Deux cartes blanches seront également offertes à l'ecclectique Jackie Berroyer ainsi qu'à l'éditeur underground Pakito Bolino. Sans oublier des séances spéciales, des pépites de l'étrange, des ciné-concerts et encore bien d'autres choses...

coincoin 1

Vous l'aurez compris, on vous encourage chaudement à vous rendre sur le site officiel du festival pour osculter plus méticuleusement cette programmation pléthorique, et bien sûr à vous rendre au Forum des Images entre le 5 et le 16 septembre prochain pour plonger dans l'étrange royaume de l'un des tous meilleurs festival de cinéma de France. TORSO y sera, bien sûr !

http://www.etrangefestival.com/2018/fr/

Belle rentrée à tous !

Et revenez nous voir bientôt sur ce site, car on devrait pouvoir enfin tenir quelques promesses faites de longue date... affaire à suivre !

strange 2018

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir