Le Festival du Film de Fesses revient en ce début d'été bouillant pour faire encore monter la température des parisiens qui auront la bonne idée d'aller se réfugier dans les salles obscures pour dévorer des yeux une programmation de haut vol, qui réjouit notre rédaction par son orientation et son bon goût décidément mauvais genre. Pendant quatre jours, du 27 au 30 juin, les cinéphiles en chaleur auront ainsi le plaisir de déguster les mets succulents d'une programmation riche en calories cinéphagiques dédiée à l'alliance diabolique et vénéneuse du fantastique et de l'érotisme, ménage torride et fusionnel qui n'aura eu de cesse d'engendrer des chef d'oeuvres bâtards et mal élevés.

Et que dire sinon que le festival attaque fort dès le premier jour avec une projection exceptionnelle consacrée au prince des ténébres Kenneth Anger (Inauguration of the Pleasure Dome, Scorpio Rising, Lucifer Rising), à ne louper sous aucun prétexte ! Dès le lendemain, pas de gueule de bois possible puisqu'on pourra s'envoyer des shots de Zulawski (Possession), Oshima (L'Empire de la Passion) ou encore Henenlotter (Frankenhooker) tandis que le sorcier Bertrand Mandico viendra ouvrir les portes interdites du cabinet du Docteur Caligari de Stephen Sayadian. Un début de weekend qui s'annonce très chaud, franchement moite et bien déjanté entre New York, Berlin et le Japon !

frankenhooker11

Le samedi, rendez-vous est pris rue Champollion avec les maîtres Jess Franco (Le Fille de Dracula) et Gregg Araki (Nowhere), tandis que les curieux pourront (re)découvrir le très sympathique long-métrage A Girl Walks Home Alone At Night d'Ana Lily Amirpour, déambulation nocturne et mélancolique dans une étrange Bad City. Lucile Hadzihalilovic et le duo Héléène Cattet & Bruno Forzani viendront quant à eux présenter des cartes blanches que l'on est curieux de découvrir et le soir, direction Montreuil avec une Nuit Pleine Lune qui s'ouvrira par la copie restaurée du Six femmes pour l'assassin du maestro Mario Bava et proposera une séance exceptionnelle du formidable Under the Skin de Jonatan Glazer en Odorama (également programmée le dimanche au Reflet Médicis), entre autres réjouissances.

Enfin, le dimanche, c'est à nouveau Bava (Le corps et le fouet) que l'on retrouvera cerné du classique pop Barbarella de Roger Vadim et de The Love Witch d'Anna Biller, tandis que le festival s'exportera au Point Ephémère pour une journée Hors Les Fesses qui promet de nombreuses animations érotiques en tous genres. Nous n'avons fait qu'effleurer cette superbe programmation mais vous l'aurez compris, la rédaction de TORSO vous recommande chaudement cette cinquième édition du Festival du Film de Fesses ! Rendez-vous du côté du Reflet Médicis et de la Filmothèque du Quartier Latin, du cinéma Le Mélies à Montreuil et du Point Ephémère pour profiter pleinement des festivités. Ce serait franchement dommage de louper ça !

Plus d'info et la programmation complète sur le site officiel du festival : https://www.lefff.fr

Bon début d'été à tous ! TORSO revient bientôt avec des nouvelles !

lucifer rising 1

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir